L’histoire du contrôle aérien au Canada a commencé avec la création du ministère des Transports sous l’égide de la Loi sur les transports de 1936. L’inauguration officielle du système s’est faite avec l’ouverture de la tour de contrôle de St-Hubert, au Québec, en 1939.

Les tours de Toronto, d’Ottawa et de Vancouver sont entrées en exploitation en 1940, suivies des tours d’Edmonton et de Winnipeg en 1941, puis de la tour de Dorval en 1942.

L’ouverture de plusieurs nouvelles tours a donné lieu à la mise sur pied d’une initiative nationale de formation. Le tout premier programme de formation des contrôleurs aériens a produit ses premiers diplômés en 1940.

Les contrôleurs ont vite constaté que la croissance du secteur de l’aviation était beaucoup plus rapide que le développement du système de navigation aérienne. Déterminés à obtenir la reconnaissance professionnelle au sein d’une industrie en progression, les contrôleurs aériens se sont regroupés pour former une association au début de 1959.

L’Association canadienne du contrôle du trafic aérien (ACCTA) a été officiellement constituée en société sans but lucratif en 1962 et s’est donné pour mission de promouvoir la sécurité et l’efficacité du système de navigation aérienne et le bien-être de ses membres contrôleurs aériens.

L’Association œuvre plus de 50 ans à créer les meilleures conditions possibles de travail pour les contrôleurs aériens. Avec les années, la profession a évolué et nos membres aussi. L’ACCTA représente aujourd’hui environs 2 000 contrôleurs aériens auprès de trois employeurs canadiens.